JAMAIS PLUS DE SOUCI POUR LE DIAGNOSTIC DES AFFECTIONS PÉRIANALES

εξέταση γιατρός Πειραιάς YODA νοσηλία χειρουργείο

Jamais plus de souci pour le diagnostic des affections périanales

Le diagnostic des affections périanales et ano-rectales, qui se faisait par la coloscopie assez inconfortable il n’y a pas si longtemps, devient désormais un… jeu, grâce à l’approche avancée de l’anuscopie, appliquée avec les résultats impressionnants par le Cabinet spécialisé en Affections Périanales de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA.

Conséquences du mode de vie moderne – caractérisé par le fort stress, la posture assise presqu’en permanence et l’alimentation aléatoire – les affections telles que les hémorroïdes, les fissures, les polypes, les kystes sacro-coccygiens, les abcès et les fistules font aujourd’hui souffrir au moins une personne sur trois dans le monde, en bouleversant sensiblement leur qualité de vie.

Les affections périanales représentent une des causes les plus fréquentes de l’introduction en chirurgie. C’est pourquoi il est particulièrement important de faire leur diagnostic à temps.

Il n’y a pas si longtemps, les gastro-entérologues faisaient le diagnostic de ces affections par la voie de la coloscopie à l’aide des coloscopes flexibles, ce qui était une procédure assez inconfortable, dont le coût n’est pas du tout négligeable.

Le Cabinet spécialisé en Affections Périanales de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA vient révolutionner cet état de choses:

Les chirurgiens généralistes spécialement formés du Cabinet des Affections Périanales de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA, dotés d’une large expérience et d’une bonne connaissance de l’anatomie de cette zone, appliquent la méthode diagnostique avancée de l’anuscopie avec des anuscopes jetables à éclairage intégré.

L’anuscopie par un chirurgien généraliste présente des avantages par rapport à la coloscopie par un gastro-entérologue pour les raisons suivantes qui sont très importantes:

  • La procédure est beaucoup plus simple que la coloscopie, puisque l’anuscopie n’exige aucune préparation particulière, à part un petit lavement 30 minutes avant l’examen.
  • Le coût plus faible, puisque pour l’anuscopie on utilise les anuscopes simples et jetables.
  • Plus d’informations obtenues, puisque les rectoscopes et anuscopes rigides jetables à éclairage intégré offrent une meilleure image et une facilité d’accès dans cette zone, n’étant pas empêchés par l’appareil sphinctérien qui a tendance à empêcher l’examen détaillé des organes de cette zone par les coloscopes flexibles.
  • Le diagnostic se fait directement par le chirurgien généraliste, c’est-à-dire par le même médecin spécialiste qui la traitera chirurgiquement par la suite, en lui permettant ainsi d’en former sa propre vision personnelle, sans avoir besoin de s’appuyer sur les informations et les avis des collègues qui feraient le diagnostic séparément par d’autres méthodes.
  • La solution du problème pathologique est décidée dès le premier examen, puisque l’anuscopie permet au chirurgien généraliste de former une vision personnelle du problème et directement définir le traitement idéal pour chaque cas.

En introduisant en Grèce les pratiques et les méthodes novatrices, appliquées à l’étranger depuis 20 ans, le Cabinet des Affections Périanales de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA offre une facilité de diagnostic immédiat de toute affection périanale et ano-rectale, à un coût faible, en minimisant l’invasivité et donc la douleur et l’expérience désagréable pour le patient.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.