YODA: JAMAIS PLUS D’INTESTIN IRRITABLE!

εξέταση γιατρός Πειραιάς YODA νοσηλία χειρουργείο

YODA: Jamais plus d’intestin irritable!

Diarrhée, constipation, gonflement et douleur au ventre : ils font partie des symptômes les plus ordinaires d’un problème intestinal. Cependant, quand ils font leur apparition tous ensemble et deviennent une partie intégrante de notre vie, il s’agit le plus probablement du Syndrome de l’intestin irritable.

Le Syndrome de l’intestin irritable est une maladie liée aux troubles intestinaux, et on estime sa présence chez 50% des personnes s’adressant au gastro-entérologue!

Le Syndrome de l’intestin irritable est une pathologie directement liée au stress et semble… préférer les jeunes femmes, chez lesquelles elle se manifeste trois fois plus souvent que chez les hommes!

Symptômes

Les symptômes essentiels du Syndrome de l’intestin irritable sont d’habitude la diarrhée et la constipation, la douleur au ventre et le ventre irrité ou gonflé avec ou sans troubles de défécation.

Cependant, ses symptômes s’étendent parfois au-delà de l’intestin et peuvent être très divers : migraines, accélération cardiaque, asthme, troubles du sommeil etc.

Le Syndrome de l’intestin irritable peut avoir une forme légère, moyenne ou aigüe, en fonction de la gravité des symptômes.

Causes

Très souvent, le Syndrome de l’intestin irritable est lié à une intolérance alimentaire qui n’est pas la même chez chaque patient. Cependant, le plus souvent les responsables sont les aliments comme les produits laitiers, les agrumes, les œufs, ainsi que certaines boissons comme le café. Dans ce cas, on recommande d’exclure les aliments «coupables» de l’alimentation quotidienne du patient, ou au moins diminuer leur consommation.

La cause essentielle du Syndrome de l’intestin irritable, c’est toutefois le stress. Inséparable du mode de vie moderne de grandes villes, le stress est lié à la majorité écrasante des cas du syndrome et son traitement progressif est d’importance cardinale pour la thérapie de cette pathologie.

Parfois, le Syndrome de l’intestin irritable peut provenir d’une infection antérieure de cette zone et fait alors l’objet d’un traitement thérapeutique et alimentaire spécial.

Enfin, les recherches portant sur le microbiome de l’intestin ont démontré ces dernières années une autre cause probable de la pathophysiologie de l’intestin irritable : c’est le changement du nombre et de l’espèce des microbes qui y vivent, ainsi que le déséquilibre entre les populations bactériennes probiotiques et non-probiotiques, aussi connu sous le nom de dysbiose.

Diagnostic

Le diagnostic du Syndrome de l’intestin irritable se fait par un simple examen clinique, après une visite chez gastro-entérologue, qui est le seul médecin habilité à constater le problème.

Parfois, le gastro-entérologue recommande davantage d’examens, comme la coloscopie et les analyses du sang, afin d’exclure la probabilité des lésions organiques intestinales connexes.

Thérapie

Le traitement du Syndrome de l’intestin irritable se fait par une combinaison des changements du mode de vie, notamment : élimination du stress, du tabagisme et des aliments qui aggravent le reflux, ainsi que par l’administration des médicaments appropriés.

Dans ce cadre-là, le suivi du patient par un spécialiste gastro-entérologue joue un rôle décisif. Le service de Gastro-entérologie de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA dispose des médecins spécialisés avec une large expérience en détection et en traitement des cas les plus compliqués du Syndrome de l’intestin irritable.

Le service de Gastro-entérologie de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA est parfaitement équipé pour accueillir le patient et lui octroyer les soins nécessaires sans le moindre souci, autant pour le diagnostic que pour le traitement de cette maladie si fréquente.