KYSTE SACRO-COCCYGIEN AU LASER

εξέταση γιατρός Πειραιάς YODA νοσηλία χειρουργείο

Le kyste sacro-coccygien est une pathologie très fréquente, particulièrement chez les jeunes, et ne peut être traité que chirurgiquement. Pourtant, les techniques chirurgicales classiques ont l’inconvénient de la longue durée de guérison et des changements quotidiens douloureux, en rendant l’expérience de la chirurgie très désagréable pour les patients. Également assez souvent on préconise l’utilisation du laser au dioxyde de carbone (CO2) ou des radiofréquences, mais ces techniques provoquent un traumatisme chirurgical postopératoire et n’ont pratiquement aucune différence par rapport aux techniques chirurgicales classiques.

Aujourd’hui, à l’aide d’un laser de nouvelle génération, à rayon d’action de 360 degrés et à longueur d’onde de 1470 nm (radial laser probe), la complète thérapie du kyste sacro-coccygien est possible sans douleur et sans incision. Notamment, l’opération se fait sous anesthésie locale et sous légère narcose. Par la voie d’une perforation de la peau dans cette zone, la fibre laser est introduite dans le kyste et l’élimine en profondeur, sans provoquer de brûlures et en minimisant la douleur postopératoire. La durée de l’opération est d’environ 30 minutes et le patient peut sortir de l’hôpital au bout de quelques heures. Le lendemain, il peut retourner à ses activités normalement.

La condition nécessaire consiste en une évaluation préopératoire correcte et en une cartographie de la lésion, réalisées au Service de Chirurgie de l’Unité d’hospitalisation de jour YODA par un Chirurgien généraliste spécialisé.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

deux × 5 =